Voici une nouvelle rubrique pour les fans d’évasion .

De l’Ancien au Nouveau Monde.

Quelque part dans les petites rues calmes du centre ville historique de Rome, à quelques pas de l’hyper touristique Place Navone animée jour et nuit, une petite placette devant un café connaît une certaine affluence : il y a là quelques tables vétustes en équilibre précaire sur les pavés de la vieille ville, occupées par des joueurs d’échecs, apparemment habitués et passionnés, entourés d’amateurs qui suivent les parties en connaisseurs : normales ou rapides, avec pendule .

 

 Ambiance chaleureuse et décontractée, les joueurs réussissent à rester concentrés malgré la relative agitation environnante : de rares touristes se risquent à affronter les romains…
 Changement total d’atmosphère au cœur du Nouveau monde : loin de l’agitation extrême de la ville, Central Park est un havre de paix au sein de New York. Et dans un coin tranquille du parc, au milieu de la verdure, quelques tables et bancs en pierre : c’est le repaire des joueurs d’échecs. Rien à voir avec Rome! Silence étonnant, aucun spectateur, concentration totale!
Très « professionnel » comme savent faire les américains.
Conclusion : ambiances en contraste total, mais même concentration et même passion des échecs.
Pierre-Alain Colombo.
Echecs et Evasions (1)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *